Jean-Bernard POUY, parrain 2019.

Jean-Bernard revient et je ne réalise toujours pas à quel point il est humble et d'une gentillesse extrême. J'ai commencé à le lire quand j'avais 20 ans et ses ouvrages ont toujours été à mes côtés dans les bons comme dans les mauvais moments, je ne pourrais jamais assez le remercier pour le réconfort qu'ils m'ont apportés.

C'est un homme drôle, attachant avec qui on ne voit pas le temps passer, sa présence rassure et met tout le monde à l'aise, en gros c'est le patron mais il ne le sait toujours pas.

L'année dernière a vu la naissance de la remise du premier "Pull vert Pouy", Jérémy Bouquin en a été le "récipient d'air", un grand moment, nous remettrons ça cette année.

 

" L'homme au 100 livres ! Une ou la référence du polar. Auteur incontournable du roman noir français, inventif et prolifique, Jean-Bernard Pouy a reçu, en 2008, le Grand Prix de l'Humour Noir pour l'ensemble de son œuvre. Défenseur acharné du roman populaire (Prix Paul Féval 1996), il est à l'origine de la création, en 1995, de la série consacrée au personnage Gabriel Lecouvreur, dit Le Poulpe, aux éditions Baleine dont il est l'un des fondateurs. Adepte de l'Oulipo, il pratique assidûment l'écriture à contraintes ; il participe notamment à l'émission "Des Papous dans la tête" sur France Culture. Depuis 2006, il est directeur de collection Suite noire aux Éditions La Branche, qui se veut la digne héritière de la prestigieuse "Série noire" de Gallimard. En 2014, il a été filmé pour l'anthologie cinématographique Cinématon de Gérard Courant. Il est le numéro 2834 de la collection ". Source Babelio