Sacha Erbel

 

Sacha Erbel

"Sous le pseudonyme de Sacha ERBEL, se cache une fonctionnaire de police, depuis 23 ans.
Elle a travaillé en commissariat, puis à la Brigade AntiCriminalité de Nuit de Paris, et depuis 14 ans, elle travaille au SDLP, en tant qu’Officier de Sécurité chargée de la protection rapprochée de personnalités civiles et politiques.
Depuis janvier 2016, elle est diplômée en Criminologie appliquée à l’Expertise Mentale, à la Faculté de Médecine René Descartes de Paris. Elle a suivi ce cursus en parallèle de son travail car l’étude du comportement des tueurs en série la passionne depuis des années. Elle souhaitait aussi pouvoir approfondir la psychologie, voire l’aspect psychiatriaque de certains de ses personnages."

Source : editions L@ Liseuse

Maintenant je vous mets ci-desous le petit billet que j'avais écrit après la lecture de son "Emprise des sens" : 

"LA bonne surprise de cette fin d’année, si je ne sais pas que c’est le premier livre de cette auteure, je vais chercher toute son œuvre, mais pas de bol c’est son premier ouvrage et elle a placé la barre très haut d’entrée !

L’héroïne du livre, Talia, travaille dans une banque à Paris et décide de s’octroyer des vacances à la Nouvelle-Orléans afin de « laisser le bon temps rouler » après plusieurs déceptions amoureuses, dont une traumatisante avec son ex-mari.

Cet ouvrage parle beaucoup du vaudou, et dès le début de son voyage, dans l’avion, Talia se met à faire des « rêves » chelous. Normal, au fur et à mesure de la lecture, on s’aperçoit que la Nouvelle-Orléans sert de « catalyseur » aux prédispositions que Talia possède sans le savoir. Le lendemain de son arrivée elle se retrouve, bien malgré elle, plongée dans une enquête policière très bien menée où petit-à-petit elle apprendra à maîtriser son don, grâce à un prêtresse vaudou, et ainsi aider la police dans son enquête.

Si vous ne l’avez pas encore compris j’ai adoré ce premier ouvrage de Sacha Erbel, elle réussit à créer une sorte de carapace, mélange d’humour et de sarcasme, à son héroïne qui est vraiment très attachante. Aussi, Sacha est « diplômée de Criminologie Appliquée à l’Expertise Mentale, elle sait donner du relief à la psychologie de ses personnages », je confirme, aucun personnage fade, des chapitres courts et nerveux, une très belle écriture, en gros elle a trouvé son style dès son premier roman, S. je t’aime ! ;)

De plus, elle a dans la vie un métier qui fait rêver, hé,hé, à vous de chercher un peu !

Je ne peux que vous conseiller la lecture de cet excellent thriller et remercier Hélène des éditions La Liseuse pour avoir cru en Sacha, merci à vous deux !"